Recherche
Contact
FAQ
10 anecdotes sur l’alphabet thaï à connaître avant de partir

10 anecdotes sur l’alphabet thaï à connaître avant de partir

#Découvrir - 4 Minutes de lecture
10 anecdotes sur l’alphabet thaï à connaître avant de partir

Savez-vous que la Thaïlande possède plusieurs îles paradisiaques et touristiques ? Ko Phi Phi, Koh Yao Yai ou Ko Samui en font d’ailleurs partie. La grande ville de Bangkok demeure une ville très fréquentée par les touristes internationaux. Si vous envisagez d’y séjourner lors d’un voyage, il vous  faudra connaître les bases de la langue, les coutumes et le système d’écriture des habitants. Avec 60 millions de locuteurs, la langue thaïlandaise fait partie des plus compliquées à apprendre. Voici 10 anecdotes sur l’alphabet thaï qui pourront vous aider pendant votre séjour.

Les consonnes

Concernant le système d’écriture, l’alphasyllabaire thaï est composé de 44 consonnes. La plupart des consonnes thaïlandaises ont des valeurs phonétiques selon leur position dans la syllabe. Sachez que l’apprentissage des consonnes thaïlandais se fait généralement en quelques jours. Contrairement à l’alphabet romain, l’alphabet thaï ne fait pas de distinction entre les majuscules et les minuscules. 

Les voyelles

Pour les voyelles, il en existe 38 au total, à savoir :

  • 15 voyelles simples, 

  • 20 voyelles composées ou multiples,

  • 3 voyelles spéciales ou semi-voyelles.

Souvent, les voyelles thaïes se placent autour de la consonne qu’elles accompagnent. Sur les 15 voyelles simples, il en existe 5 qui se placent devant la consonne, 3 qui se placent derrière, 5 au-dessus et 2 en dessous. Pour les voyelles spéciales, ce sont des consonnes qui se placent en position initiale dans une syllabe. Et les voyelles composées sont des associations de voyelles de base et les 3 voyelles spéciales.

Les chiffres 

Actuellement, l’écriture des chiffres en police de caractère thaï est peu utilisée. Elle se trouve généralement sur les pièces de monnaie ou sur les billets de la banque. La plupart du temps, les Thaïlandais utilisent les chiffres arabes. Cela ne vous empêche pas de connaître les caractères spéciaux des chiffres thaïs, comme : 

๐   0  soon,

๑   1  neung,

๒   2  song,

๓   3  saam,

๔   4  sii,

๕   5  haa,

๖   6  hok,

๗  7   djet,

๘   8 pèèt,

๙   9   kao.

La ponctuation

La langue thaïe est une langue tonale dans laquelle le ton détermine le sens du mot. En thaï, les phrases ne contiennent aucune ponctuation. De ce fait, plusieurs mots peuvent se coller. Pourtant, les lettres ne sont pas liées, ce qui facilite la lecture. 

Les intonations d’une syllabe 

Avec des influences khmères et chinoises sur les prononciations, la phonétique thaïe demeure compliquée. La langue thaïlandaise se parle en 5 tons, dont neutre, bas, descendant, haut et montant. Ainsi, un même mot ou une même lettre peut avoir jusqu’à 5 significations différentes selon la façon dont il est prononcé. Par exemple, Kao peut signifier “riz”, “blanc”, “entrer” ou le chiffre neuf, selon son intonation. Avant de partir à Bangkok, à Pattaya ou encore à Laos, il faut tenir compte des intonations pour bien comprendre les langages des natifs.

La prononciation

Chez les Thaïlandais, l’anglais est mal maîtrisé. Être capable de parler thaï est donc une marque de respect très appréciée. Le thaï est une langue polytonale avec un grand nombre de possibilités acoustiques. Ainsi, les règles de prononciation sont également importantes. En thaï, il faut rouler les « r » il peut donc s’apparenter au son « l ». Le « u » se prononce comme « ou » et le « ph » se dit « p » et non « f », car le « h » est aspiré (par exemple Koh phi phi). En ce qui concerne le « aï », il s’énonce « ail ».

Le sens de lecture

Si vous voulez intégrer la Thaïlande, apprendre à lire le thaï est indispensable. Comme l’écriture, le sens de lecture du thaï va de gauche à droite et de haut en bas. Sachez qu’il n’existe pas de méthode universelle pour réaliser la transcription du thaï en alphabet latin. Tout le monde utilise son propre moyen et son système de transcription. Ainsi, pour lire le thaïlandais, il faut savoir maîtriser l’alphabet thaï. 

La typographie

Quand vous verrez pour la première fois un alphabet thaï, vous penserez probablement que c’est une langue écrite aussi difficile que le chinois. Or, cette dernière est une langue qui s’écrit avec des idéogrammes. Le thaï, en revanche, est  bâti sur un alphabet dont les caractères spéciaux correspondent à une lettre. Quelques lettres sont assemblées pour constituer des mots. 

Les polices thaïes

L’alphabet thaï possède généralement 6 accents. Il comprend aussi 3 caractères spéciaux : 

  • ฯ : abrégé                       

  • ๆ : répétition du mot        

  • ฯลฯ : etc.

À la différence du système typographique des autres langues occidentales, la police thaïlandaise n’est pas basée sur une écriture alphabétique. Les petites terminaisons de ligne en forme de cercle sont les caractéristiques spécifiques de la langue de la police thaïlandaise. Ces petits caractères visent à améliorer la lisibilité de l’écriture.

La grammaire et la conjugaison

Contrairement aux autres langues, les grammaires thaïlandaises sont simples. Les verbes ne se conjuguent pas, ils restent à l’infinitif, quel que soit le temps. De même, les accords masculins et féminins n’existent pas. Tous les mots sont invariables. 

A lire également dans #Découvrir

Cuisine japonaise : 10 plats typiques japonais à découvrir

Lorsqu'on fait un séjour à l'étranger, la cuisine fait partie intégrante du voyage et des découvertes culturelles. Connaissez vous ces 10 plats typiques...

Pont de Brooklyn : Tout savoir sur le pont emblématique de New York

Parmi les nombreux monuments emblématiques de New York, on retrouve la majestueux Pont de Brooklyn. Un ouvrage d'art ayant marqué l'histoire des USA que...

Que faire à Cape Town ?

Envolez vous pour Cape Town ! La capitale de l'Afrique du Sud vous réserve de nombreux lieux et activités à découvrir lors de votre séjour. Voici quelques...