Recherche
Contact
FAQ
Découvrez l’écriture vietnamienne et son alphabet

Découvrez l’écriture vietnamienne et son alphabet

#Découvrir - 3 Minutes de lecture
Découvrez l’écriture vietnamienne et son alphabet

Le vietnamien fait partie des langues asiatiques et entre dans la sous-catégorie des langues Mon-Khmer. Même si les multiples accents et le manque de proximité phonétique peuvent effrayer les novices, malgré tout l’apprentissage de cette langue peut se faire facilement. L’origine de la graphie vietnamienne est influencée par les événements historiques du pays. La colonisation de l’ancien Vietnam par les Chinois, puis l’arrivée des missionnaires français ont participé à la genèse de l’écriture vietnamienne. 

Origine du système d’écriture vietnamienne

À l’origine, le peuple vietnamien utilisait la même écriture que les chinois, « chữ Hán », à savoir l’écriture idéographique chinoise. Le Vietnam était une province chinoise à cette époque et le vietnamien n’existait qu’en tant que langue parlée. 

Ensuite, l’arrivée des missionnaires européens, à l’instar d’Alexandre de Rhodes, a changé les graphèmes. Ils élaborèrent un système de transcription phonétique du vietnamien en caractères latins. Grâce à l’évolution dans le domaine du journalisme et de la littérature moderne, ce système de transcription, appelé « Quốc ngữ » s’est développé. Actuellement, « Quốc ngữ » est devenu la langue officielle utilisée au Vietnam. 

Après cette transcription phonétique, un autre système d’écriture a fait son apparition, connu sous le nom de « chữ nôm ». Ce dernier reprend les caractères chinois, ayant des sons similaires à la langue vietnamienne. Néanmoins, ce système d’écriture n’est pas très utilisé dans le pays.

Les règles typographiques de l’alphabet vietnamien

Le vietnamien est une langue monosyllabique, s’écrivant avec l’alphabet latin. Il existe donc des voyelles et des consonnes. Cette langue dispose également des signes diacritiques permettant de la prononcer correctement et de mieux assimiler le mode d’articulation des mots.

L’alphabet vietnamien comprend 29 lettres, dont 17 consonnes et 12 voyelles. Comme l’alphabet latin, il comprend 6 voyelles de base (a, e, i, o, u, y). Il possède également de nouvelles voyelles avec des accents et de l’apostrophe (â, ê et ô ơ ư). Comme en Français, la prononciation des voyelles est spécifique. Elles possèdent chacune un son particulier à connaître pour discuter en vietnamien avec une bonne prononciation.

La langue nationale Quốc ngữ utilise également les consonnes de l’alphabet latin dont l’orthographe phonétique reste le même. Néanmoins, les lettres f, j, w et z sont exclues de l’alphabet vietnamien. Les Vietnamiens utilisent 7 nouveaux diagrammes, à savoir ch, gi, kh, nh, ng, ph, th, tr.

Pour résumer, l’alphabet vietnamien comprend 37 signes, dont a, ă, â, b, c, ch, d, đ, e, ê, g, gi, h, i, k, kh, l, m, n, ng, nh, o, ô, ơ, p, ph, q, r, s, t, th, tr, u, ư, v, x et y.

Les intonations et la prononciation en vietnamien

Le vietnamien est la langue maternelle d’environ 84 millions de locuteurs. À ces derniers s’ajoutent plus de dix millions de personnes utilisant le vietnamien comme seconde langue. Ainsi, lors de votre voyage au Vietnam, il est indispensable de savoir lire et comprendre les accents toniques. 

Le vietnamien possède cinq signes diacritiques, tels que l’accent grave, le crochet en chef, le tilde, l’accent aigu et le point souscrit. C’est une langue tonale dont la signification d’un mot dépend de la hauteur du ton et de la prononciation du mot.

Pour pouvoir prononcer efficacement les mots ou termes vietnamiens, il faut bien maîtriser la prononciation des voyelles. De ce fait, le ton vietnamien se compose de 6 tons, dont :

∙         le ton neutre ou ngang, c’est l’intensité normale, pas des signes diacritiques ;

∙         le ton aigu ou sắc, connu pour l’accent aigu (ici, la voie monte très haut) ;

∙         le ton descendant ou huyền, symbolisé par l’accent grave, la voix descend plus bas ;

∙         le ton lourd ou nặng, symbolisé par un point au-dessous du son, la voix descend brusquement plus bas ;

∙         le ton bas mélodique ou ngã, c’est le ton interrogatif, la voix débute plus bas que le ton neutre ;

∙         le ton haut mélodique ou hỏi, c’est le ton interrogatif aigu dont la voix descend légèrement pour remonter brusquement.

En effet, pour les apprenants de l’écriture vietnamienne, ce n’est pas facile de prononcer ces mots pour la première fois. Il faut ainsi vous habituer aux systèmes vocaliques des Vietnamiens. 

Expressions vietnamiennes utiles au quotidien

Pour apprendre le vietnamien et prononcer correctement les caractères spéciaux, vous pouvez apprendre le vietnamien avec un professeur de langue. Les apprenants peuvent aussi apprendre l’alphabet et les signes phonétiques tout seul ou sur Internet. 

Afin de vous aider à bien prononcer les caractères, voici quelques expressions à connaître :

∙         Bonjour / au revoir = xin Chao (se prononce « tchao ») ; 

∙         Oui / Non = co / không (kh se prononce comme un h aspiré) ; 

∙         Merci = Cảm ơn (se prononce comme « come on » en anglais) ; 

∙         Pardon / désolé = Xin lỗi (se prononce comme « sinne loy »).

Tout apprentissage de langue étrangère commence toujours par les expressions basiques. Lors de votre voyage au Vietnam, la communication avec les locuteurs vous permet de profiter d’une immersion linguistique totale et, de ce fait, d'améliorer votre mode d’articulation.

A lire également dans #Découvrir

Cuisine japonaise : 10 plats typiques japonais à découvrir

Lorsqu'on fait un séjour à l'étranger, la cuisine fait partie intégrante du voyage et des découvertes culturelles. Connaissez vous ces 10 plats typiques...

Pont de Brooklyn : Tout savoir sur le pont emblématique de New York

Parmi les nombreux monuments emblématiques de New York, on retrouve la majestueux Pont de Brooklyn. Un ouvrage d'art ayant marqué l'histoire des USA que...

Que faire à Cape Town ?

Envolez vous pour Cape Town ! La capitale de l'Afrique du Sud vous réserve de nombreux lieux et activités à découvrir lors de votre séjour. Voici quelques...