Recherche
Contact
FAQ
Les universités américaines les plus prestigieuses

Les universités américaines les plus prestigieuses

#Étudier - 3 Minutes de lecture
Les universités américaines les plus prestigieuses

Qui n’a jamais entendu les noms des meilleures universités américaines ? Le nombre de fois où ces instituts ont été mentionnés dans les films et séries est incalculable. Chaque amateur de cinéma américain a déjà entendu parler de la difficulté d'entrer à Yale, à Stanford ou à Harvard. D’ailleurs, intégrer un campus américain est une chance qui n’est pas toujours à la portée de tous. Connaissez-vous réellement l’histoire de ces universités aux États-Unis ? Savez-vous pourquoi y accéder est si difficile ? Nous vous présentons ici 3 universités américaines parmi les plus prestigieuses.

Harvard University

Indéniablement l’université la plus célèbre d’Amérique, Harvard University se trouve à Cambridge, dans le Massachusetts, près de Boston. Elle a été fondée le 8 octobre 1636 et figure en tête des universités les plus prestigieuses du monde. C’est d’ailleurs le plus ancien établissement d’enseignement supérieur des États-Unis. Renommée dans le monde entier, l’université d’Harvard demeure pionnière dans l’apprentissage et l’innovation. Ce campus américain s’étend sur près de 85 hectares et fait l’objet de très nombreuses visites.

Harvard reçoit en moyenne 6 700 étudiants en 1er cycle (études après le bac ou Bachelor) et plus de 15 000 en 2ème et 3ème cycle (PhD, Philosophiæ Doctor et Master). Y suivre ses études c’est faire partie des élites des États-Unis. Connue pour être « Institute of the world », Harvard attire des milliers d’étudiants du monde. Ainsi, obtenir une bourse au sein du campus s’avère un grand privilège. Elle compte 13 écoles et instituts, dont les Business school, la Medical school ou la Law school.

Huit présidents américains ont été diplômés dans cette université privée, dont Franklin Delano Roosevelt, John F. Kennedy et Barack Obama. Par ailleurs, Harvard abrite la plus grande collection privée de livres au monde. Outre son vaste réseau de bibliothèques, elle possède également une trésorerie de plus de 40 milliards de dollars en 2019.

Toutefois, pour y accéder, les frais de scolarité dépassent les 50 000 dollars par an, sans compter les coûts de logement. Ce montant n’est alors accessible que pour une certaine classe d’étudiants privilégiés. Il existe tout de même des bourses d’études qui donnent une chance à tous ceux qui font preuve d’efforts exceptionnels durant les années de lycée.

L’université de Stanford

Connue sous le nom d’université Stanford, la Leland Stanford Junior Unversity fait également partie des meilleures universités mondiales. Localisée au cœur de la Silicon Valley, dans la ville de San Francisco, elle tire ce nom de ses fondateurs. Leland Stanford et sa femme Jane Stanford ont créé l’université à la fin du XIXe siècle. Elle tire sa grande réputation grâce aux  20 prix Nobel remportés par ses professeurs et chercheurs. Stanford excelle surtout dans le domaine sportif où le cardinal de Stanford (équipe omnisports universitaire) défend les couleurs de l’établissement.

Pour retracer l’histoire de cette Faculté, il faut savoir que certains professeurs de l’université de Stanford sont francophones. René Girard, Michel Serres … Des personnalités célèbres dans le domaine de la philosophie, de l’histoire et de l’anthropologie.

Par ailleurs, en 2015, Stanford est devenue l’université la plus sélective des États-Unis, battant même Harvard. Elle est connue pour participer à la création de nombreuses entreprises. Les fondateurs de Facebook et LinkedIn ont par exemple étudié au sein de Stanford. De plus, l’université est réputée pour la capacité de ses étudiants à récolter des fonds pour leurs startups.

L’université de Californie

Fondée en 1868, l’université de Californie se divise en deux. Son siège administratif se situe à Berkeley et son siège académique à Goleta (proche de Santa Barbara en Californie). Avec plus de 200 000 étudiants, elle est considérée comme la plus grande institution d’enseignement supérieur aux États-Unis.

En 1855,  le premier établissement était basé à Oakland avec une cinquantaine d’élèves. En 1868, ce dernier se transforme en « College of California » et devient le site actuel avec ses 65 ha à Berkeley. Ce dernier accueille le campus principal et fait partie des universités les plus prestigieuses avec Harvard, Yale, Princeton et Stanford. Au total, il existe 10 universités partenaires travaillant avec l’université de Californie. Tous réputés pour être de bonnes universités, ces établissements reçoivent d’innombrables demandes d’adhésion et de bourses chaque année.

Il faut savoir que l’université de Californie a accueilli dans ses salles de cours et amphithéâtres de nombreuses chefs d’entreprise et célébrités. Parmi elles, Travis Kalanick se fait connaître grâce à son application Uber.

Pour postuler dans l’une des universités de Californie après le bac, des examens d’entrée sont indispensables. Il existe un niveau d’anglais minimum requis pour pouvoir postuler (TOEFEL et IELTS). Le dossier scolaire est analysé et la moyenne générale au bac doit être égale ou supérieure à 14/20. Très sélectives, les universités de Californie exigent un niveau d’excellence digne de leur renom.

Il est par exemple possible d’intégrer UCLA extension (Université de Californie Los Angeles), une université publique, dont les frais de scolarité sont peu coûteux par rapport à ceux d’autres établissements universitaires des USA.

 

A lire également dans #Étudier

Quelle langue parle-t-on au Costa Rica ?

Quelle langue parle-t-on au Costa Rica ? En fait, de nombreuses langues et dialectes sont utilisés, voici un petit panorama des choix linguistiques du...

Les secrets de l’alphabet mandarin

Vous souhaitez vous lancer dans l'apprentissage du chinois ? Voici quelques explications concernant l'alphabet mandarin, à savoir absolument pour démarrer...

L'anglais australien et ses spécificités

L'anglais australien possède des spécificités utiles à connaître avant votre séjour en Australie ! Que ce soit dans la prononciation ou dans l'utilisation...